Un bilan ostéopathique préventif avant d’affronter les pistes de ski


Le ski est un des sports d’hiver les plus pratiqués en France. Près de 150 000 français sont présents sur les pistes de ski chaque hiver. Un sport proche de la nature de part ces magnifiques paysages de montagnes enneigées. Mais il s’agit également d’un sport à risque. En effet, rares sont ceux qui ne chutent pas pendant leur séjour à la neige. Que ce soit sur les skis ou même à pieds, les glissades sont nombreuses. La plupart du temps ce sont des chutes bénignes, mais elles peuvent parfois s’avérer plus dangereuses, causant des blessures graves comme des traumatismes crâniens ou des ruptures des ligaments croisés des genoux. Les chutes de ski peuvent également créer des douleurs au niveau de la colonne vertébrale, des membres supérieurs et des membres inférieurs qui ne nécessiteront pas obligatoirement une visite médicale chez un médecin ou dans un hôpital.

Il est recommandé avant de partir au ski de réaliser un bilan ostéopathique pour éviter sinon minimiser les blessures en cas de chute. En effet, il est courant de souffrir de blocages ou de tensions au quotidien. Réaliser un bilan ostéopathique avant le départ permettra à votre corps d’être dans les meilleures dispositions pour supporter l’effort physique soutenu imposé par la pratique des sports de glisse. Le corps aura également moins de difficulté à supporter un petit traumatisme s’il est bien équilibré au départ plutôt que s’il souffrait de certains troubles. Enfin, s’assurer d’une bonne mobilité articulaire permettra aux sportifs de profiter de performances optimales sur les pistes.

Une prise en charge de traumatisme hivernale à l’aide de technique ostéopathique tissulaire

L’ostéopathie peut soulager les douleurs liées aux chutes ne nécessitant pas obligatoirement une visite médicale. Une chute sur les fesses peut restreindre la mobilité du bassin et entrainer par la suite des douleurs localisées ou irradiantes aux organes voisins. Un traumatisme au niveau du sacrum peut avoir des répercussions sur la colonne vertébrale ainsi qu’a la tête par l’intermédiaire des membranes duremériennes ainsi que des fascias et des muscles. Ces différentes connexions des organes entre eux impliquent qu’il est possible de ressentir des douleurs à la tête consécutivement à une chute sur les fesses ou le dos.

Une consultation au sein du cabinet de Montpellier permettra de soulager ces douleurs au moyen de techniques douces adaptées aux différentes structures lésées du corps.

La consultation débutera par une série de questions qui permettront au praticien de bien cerner le motif de votre consultation ainsi que les éventuels antécédents pouvant participer à votre trouble. Un traumatisme ancien au niveau de la colonne vertébrale ou de la tête ou du bassin peut causer des douleurs latentes se réveillant plusieurs années après la chute, en l’absence de prise en charge adaptée. En cas de traumatisme ancien, le corps a pu créer des adaptations permettant de soulager temporairement les douleurs mais celles-ci peuvent réapparaitre tant qu’elles ne sont pas traitées.

Suite à cette anamnèse, le praticien réalisera différents tests de mobilité afin d’identifier les structures les plus tendues pouvant gêner votre vie quotidienne. L’ostéopathie étant une médecine globale, votre ostéopathe sera amené à tester les articulations de votre corps mais également les organes de votre abdomen ou encore les membranes reliant votre crâne à votre sacrum. En effet, si certains organes ne semblent pas au premier abord avoir de lien entre eux, les mécaniques internes du corps créent des liens indirects entre les structures.

Enfin, après avoir réalisé ces différents tests, l’ostéopathe réalisera des techniques de correction de ces baisses de mobilité. Pour cela il pourra employer plusieurs types de méthodes comme des techniques dites douces orientées sur les tissus et les organes, ou des techniques dites structurelles « à craquement ».

Coline Charrier Ostéopathe D.O.

Fermer le menu