L’ostéopathie est souvent associée au traitement des douleurs articulaires. Mais elle peut en réalité avoir un domaine d’action bien plus étendu. Cette science s’intéresse aux fluides, et aux interactions des organes entre eux. De ce fait, l’ostéopathie est parfaitement indiquée pour soulager les troubles internes du corps.

L’ostéopathie permet, au titre des traitements de maux internes, d’atténuer les troubles digestifs. Ces troubles digestifs peuvent être de différents types tels que les troubles du transit, les constipations ainsi que les diarrhées. Il peut également s’agir de maux de ventre comme les ballonnements après les repas, des difficultés à digérer les aliments ainsi que des remontées acides par exemple.

Certains de ces troubles peuvent être traités par des traitements médicamenteux. Toutefois, le recours trop fréquent aux médicaments peut faire perdre ceux-ci en efficacité, et peuvent ne pas offrir de solution sur le long terme.

Les troubles digestifs sont parfois accompagnés de douleurs au niveau du dos. En effet, chaque organe est relié à une vertèbre par son innervation. Par exemple le nerf grand splanchnique, issu des vertèbres de T5 à T9, innerve plusieurs organes comme l’estomac, le foie et la rate. Les troubles digestifs peuvent donc, dans certains cas, causer des douleurs au dos dont le patient peinera à expliquer la cause. C’est dans ce cadre qu’intervient l’ostéopathe, qui pourra proposer une prise en charge globale non seulement des troubles digestifs, mais également des maux qui peuvent y être associés.

Lors d’une consultation d’ostéopathie avec un motif orienté sur des troubles du transit par exemple, l’ostéopathe commencera par faire des tests de mobilité globale. Il pourra à ce moment-là établir un bilan global avant de s’orienter plus précisément au niveau de l’abdomen du patient.

Au niveau de l’abdomen, le praticien réalisera une palpation globale afin de détecter des tensions qui l’orienteront plus précisément sur un organe. En cas de troubles digestifs il est fréquent de retrouver des tensions au niveau du cadre colique et de l’intestin grêle.

S’il constate la présence de tensions, l’ostéopathe pourra commencer un traitement au niveau de ces organes. Son action consistera essentiellement en des manipulations au niveau des tissus et fascias autour des organes mais également au niveau de la mobilité propre de l’organe ciblé.

Dans le cas de troubles focalisés sur l’intestin grêle, l’ostéopathe aura une action au niveau de la racine du mésentère et des différentes anses grêles. Il est également possible de retrouver des tensions entre deux organes comme le colon et l’intestin grêle. Ces tensions entre deux organes doivent être neutralisées car elles empêchent la bonne mobilité de ces deux organes et donc créent des troubles du transit.

Afin que le traitement de ces troubles digestifs soit optimal, l’ostéopathe vérifiera également les différents passages des nerfs innervant les organes abdominaux. Une partie des manipulations réalisées dans le cadre du traitement des troubles digestifs seront donc localisés au niveau de la base de la tête ainsi qu’au niveau de la partie supérieure du thorax.

En tout état de cause, il est important de traiter les troubles digestifs dès leur apparition. La prise en charge de ces troubles, offerte par l’ostéopathie, permettra au patient un soulagement rapide des inconforts causés par les tensions entre les différents organes de la digestion. Une prise en charge précoce permettra également d’éviter que les troubles touchant les organes de la digestion, ne viennent s’étendre aux organes satellites par le jeu de l’innervation.

Coline Charrier Ostéopathe D.O.

Fermer le menu